Plan de l’analyse

I. ANALYSE SEMIOTIQUE

L’objectif de l’analyse est de retracer les étapes de la production du sens dans le texte.

1.1. La structure générale du récit ( l’ “axe sémantique” )

Il s’agit de comparer la situation initiale (contenu corrélé) et la situation finale (contenu posé)

1.2. La segmentation du texte ( le “code séquentiel” ) :

voir A. J. GREIMAS (1)

1.2.1. Les critères de segmentation et les “démarcateurs” :
  • les disjonctions spatiales
  • les disjonctions temporelles
  • les disjonctions actorielles
  • les disjonctions énonciatives (l’opposition “récit” vs “discours”)
1.3. Le niveau de surface

L’analyse du niveau de surface a pour objet la forme et le contenu du discours.

1.3.1. Le niveau figuratif :

Les oppositions figuratives

  • l’espace textuel (l’ancrage spatial et le code topographique)
  • la temporalité textuelle (l’ancrage temporel et le code chronologique)
  • les “codes sensoriels” (vue, ouïe, toucher, goût, odorat) ; cénesthésie et kinesthésie.
  • les classes sémiologiques : voir F. RASTIER (2)
  • l’axiologie figurative (euphorie vs dysphorie) : voir A. J. GREIMAS, op.cit)
  • les parcours figuratifs
1.4. Le niveau profond :

L’analyse du niveau profond porte sur la forme de la signification.

1.4.1. Le niveau narratif

Les quatre étapes du récit  : voir J.-M. ADAM (3)

  • manipulation
  • compétence
  • performance
  • sanction

Le ” schéma actantiel ” de A. J. GREIMAS :

  • l’axe du désir : la relation entre le SUJET d’état et l’OBJET de valeur
  • l’axe de la communication : la relation entre le DESTINATEUR et le DESTINATAIRE
  • l’axe du pouvoir : le SUJET  de faire (SUJET opérateur), ADJUVANT et OPPOSANT

La séquence narrative canonique (les fonctions proppiennes) : voir V. PROPP (4)

  • l’épreuve qualifiante et l’acquisition de la compétence : l’objet modal (“vouloir-faire, pouvoir-faire, savoir-faire”)
  • l’épreuve principale et la performance : l’OBJET de valeur et la performance du SUJET-héros
  • l’épreuve glorifiante : la reconnaissance du SUJET-héros ou sanction du contrat
1.4.2. Le niveau thématique (le “carré sémiotique” de A. J. GREIMAS)
  • perspective paradigmatique : les relations
  • perspective syntagmatique : les opérations

II. ESSAI D’HERMENEUTIQUE

 

L’objectif est d’explorer quelques pistes vers de possibles interprétations du texte.

Les codes culturels et l’univers sémantique

  • le code social
  • le code symbolique
  • l’intertextualité : voir Julia KRISTEVA (5)

Approches thématiques

Lecture psychanalytique

 

NOTES

  1. Algirdas Julien GREIMAS, Sémantique structurale, Paris, Larousse, 1966 et autres oeuvres de l’auteur.
  2. François RASTIER, Essais de sémiotique discursive, Paris, Mame,  1989 et autres oeuvres de l’auteur.
  3. Jean-Michel ADAM, Le récit, Paris, PUF, 1984, Coll “Que sais-je ?”, n° 2149.
  4. Vladimir PROPP, Morphologie du conte, Paris, Seuil, Coll. “Points”.
  5. Julia KRISTEVA, Séméiotikè, PARIS, Seuil, 1969.

Séminaire de M. Jean-Louis BEYLARD-OZEROFF